• Denis THUILLLIER

Alors cette check-list ? Bientôt vide ?

Et si on allait encore un peu plus vite pour en venir à bout ?


Contrairement à ce qu’on croît, ce n’est pas forcément le plus sûr moyen de faire les choses en moins de temps.


Bien souvent quand on va plus vite, on s’y reprend à 2 fois (au moins …) parce qu’on est allé trop vite et finalement on prend plus de temps, alors qu’on en manquait … cherchez l’erreur.

En réunion c’est pareil, on reprend trop de fois les sujets, car chacun est plus occupé à répliquer, qu’à vraiment écouter.

Le salut passe par apprendre à vivre les choses autrement pour aller toujours vers plus, mais en empruntant un nouveau chemin.

Il s’agit d’adopter un autre rythme, de quitter les réflexes conditionnés du tout urgent, maintenant et tout de suite, pour s’engager sur la voie du bon tonus, sans agitation ni passivité.


Dans le monde complexe et incertain dans lequel on vit on ne peut pas éternellement courir dans notre roue comme un hamster sans cervelle.

Combien cette frénésie coûte-t-elle? En terme de santé, de qualité de vie au travail, de motivation des collaborateurs et qu’elle est l’incidence sur la relation client ?

Tout cela se mesure bien plus tôt que la traduction en chiffres dans un tableau de bord. Lire ces signes précurseurs est une de nos responsabilités que ce soit vis à vis de nous mêmes, de nos collaborateurs et de nos clients.


Comment vivez-vous vous cette dernière ligne droite avant la fin de l’année ? Avez-vous encore un peu d’énergie ou est ce que les voyants clignotent en rouge ?

Posts récents

Voir tout