• Denis THUILLLIER

C'est en forgeant qu'on devient forgeron ?



C’est en forgeant qu’on devient forgeron ... pas tout à fait …

Faisons le point sur le mythe de : plus je m’entraîne plus mon expertise se développe.

Depuis les travaux de Anders Ericsson tout le monde reconnaît que le seuil de l’excellence se situe à 10 000 heures d’entraînement.

C’est exact à la condition indispensable que l’entraînement soit associé à au moins deux facteurs clés de succès.

  • Comme le dit Daniel Goleman : « c’est la manière dont la personne se concentre durablement et précisément sur son objectif d’entraînement qui fait la différence ».

  • L’autre clé c’est que l’entraînement doit aller de pair avec des feedbacks idéalement donnés par un expert, ou par une auto évaluation à chaque étape. (c’est pourquoi on utilise des vidéos et que les danseurs ont des miroirs).

Ce sont ces conditions à chaque séquence de l’entraînement, a chaque mouvement répété, pour chaque comportement reproduit (en réunion par exemple) qui garantissent des évolutions durables de comportements.

Ces facteurs de succès sont aussi ceux de la formation continue : associer l’entraînement à la formation et la compétence de base qu’est la concentration qui est aussi la clé d’accès la stabilité émotionnelle.

©Stratégie des champions