• Denis THUILLLIER

Le management transgénérationnel

Manager la relation intergénérationnelle est un thème très préoccupant dans certaines entreprises où la pyramide des âges est déséquilibrée voir carrément inversée. En fait ce challenge est à double entrée : manager les jeunes quand on est plus âgé et manager les plus âgés quand on est en début de carrière.


C'est un parti pris singulier de considérer les jeunes générations comme des “peuplades” incompréhensibles, alors que chaque génération a été, à son heure, l'objet de curiosité et d'incompréhension par ses aînés.


L'âge dans tout ça n'est pas davantage un problème que de manager des personnes de pays, de cultures ou d'horizons sociaux différents. La question est donc de manager des gens qui ne répondent pas de manière convenue à des situations connues et qui ne raisonnent pas comme on s'y attend.


Au fond, la question est que les managers acquièrent des compétences comportementales, relationnelles et managériales qui leur permettent d'être compris de la même manière par des collaborateurs qui sont différents par leurs mode de vie, leurs culture, leurs centres d'intérêts et leurs ambitions autant que par leur âge, leur sexe, leur langue et leur formation.



Cette nouvelle donne qui s'accentue de plus en plus depuis le tournant du siècle exige que les managers fassent preuve d'une capacité d'adaptation et de remise en cause toujours plus rapide. C'est aussi le cas à l'intérieur même des équipes dont les membres changent régulièrement au rythme de l'évolution de l'entreprise et des attentes des clients.


Chaque membre de l'équipe, à commencer par le manager qui donne l'exemple, doit développer une grande souplesse d'état d'esprit et de comportement. Ce sont ces deux compétences de base qui permettront à chacun de se placer dans une énergie d'entraînement qui motive et qui favorise la réussite plutôt que dans la crispation qui génère du doute et de la démotivation.


Le management transgénérationnel, interculturel comme le management de la diversité et le management de situations délicates, ont en commun d'exiger un haut niveau de maîtrise des compétences relationnelles. Ce sont ces compétences qui permettent d'inspirer confiance et de donner envie quel que soit l'interlocuteur.


Développer des compétences, pour provoquer des évolutions observables et mesurables, à la fois dans les états d'esprit et dans les comportements au quotidien, requiert davantage de l'entraînement que de la formation, parce que la formation si elle provoque des prises de conscience, ne suffit pas pour générer des changements durables. C'est la répétition régulière et consciente de comportements nouveaux qui progressivement crée de nouvelles habitudes, puis des réflexes sous pression.


Stratégie des champions a pour vocation depuis bientôt 20 ans de former et d'entraîner les managers à développer leurs compétences comportementales, relationnelles et managériales, pour qu'ils fassent passer leurs performances et celles de leurs équipes au niveau supérieur. www.strategiedeschampions.com


“ Si je regarde à quoi j'ai consacré ma vie ces 30 dernières années, c'était essentiellement à aider ceux qui voulaient atteindre des objectifs ambitieux, à dépasser leurs limites tout en renforçant leur équilibre personnel et leur stabilité émotionnelle, quand la pression monte.” (Denis Thuillier)


©Stratégie des champions