• Denis THUILLLIER

Est-ce que vous osez récupérer sans culpabiliser ?



Etes-vous en forme ? Un peu ? Beaucoup ? Pas du tout ? Et pour vos collaborateurs, vos clients, vos partenaires, ça se passe comment ?

L’entrée dans l’hiver est souvent associée à la fatigue : elle s’est accumulée, les jours raccourcissent, le froid s’installe et la fin de l’année approche. On a une tendance à s’engourdir, alors comment tourner le dos à la déprime ambiante ?

Notre énergie fonctionne comme une batterie. Elle se vide à mesure qu’on s’en sert et d’autant plus vite qu’on la gaspille. Bien gérée elle nous apporte la fluidité et l’endurance qui permettent de bouger, de penser juste durablement et sans s’épuiser.

Notre corps et notre esprit sont les deux ressorts qui nous permettent de rebondir et dont l’énergie est le carburant.

Cependant, alors qu’il ne nous viendrait pas à l’esprit de ne pas recharger notre téléphone tous les jours, on pense moins souvent à faire 20 mn d’une activité physique tous les jours pour recharger nos batteries.

Il y a ensuite ces fuites d’énergie qui vident nos batteries. Ces « petits riens » du quotidien qui nous fatiguent comme trop d’applications ouvertes en même temps et qui saturent notre processeur interne.

Enfin il est important de savoir à récupérer ! Se reposer ! Faire des breaks !

C’est essentiel pour enrayer un épuisement que tout permet d’anticiper mais qu’on ne sait pas identifier quand on a la tête dans le guidon.


Une sieste flash, quelques pas pour s’aérer l’esprit et tout au long de la journée, des micro arrêts pour … respirer. On oublie souvent que notre respiration est perturbée par nos états émotionnels et qu’à l’inverse bien respirer nous aide à nous apaiser et à nous concentrer … juste ce dont on a besoin pour éviter de glisser sans le voir vers des états de fatigue persistants.

Comment faites-vous pour récupérer ? Pour avoir encore assez d’énergie le soir pour profiter de votre vie après le travail ?

Posts récents

Voir tout

©Stratégie des champions