• Denis THUILLLIER

La relation manager-managé et le télétravail


Savez-vous pourquoi le télétravail est éprouvant pour la relation manager-managé?

Manger à distance c’est faire son métier sans être physiquement avec ses collaborateurs : on ne reçoit plus ces petites preuves rassurantes qu’on se comprend bien, que le travail avance et que tout va bien se passer.


Le télétravail fait avancer à l’aveugle qu’on soit manager ou managé. Rien n’a changé fondamentalement mais les micro signes du langage non verbal sont effacés. C’est un peu comme descendre un escalier, sans regarder les marches. Tout est exactement semblable et pourtant ça vous crispe. Cherchez l’erreur....


L’effet miroir de la réalité renvoie en filigrane que le manager et le collaborateur n’ont pas été entraînés à être autonomes.

Certains managers de proximité sont si proches de leurs collaborateurs qu’ils font à la place des autres alors qu’ils croient montrer. Ils croient consulter et associer alors qu’ils pensent pour les autres, mais qui le mesure ?


C’est l’éloignement et la pression qui placent une loupe sur la dure réalité de la relation manager-managé. On nous dit qu’il faut avoir confiance les uns envers les autres. Mais ce bon conseil ne fonctionne que si des fondations existent pour construire la confiance ont été mis en place.


La confiance ne se décrète pas, elle se construit sur la base de faits concrets, d’une organisation qui a prouvé qu’elle apporte l’efficacité et le confort et qu’elle génère les résultats voulus. C’est en ayant éprouvé l’organisation au quotidien et sous pression, qu’on peut prendre de la distance et constater que tout fonctionne comme d’habitude.

Comme en musique, on peut lever les yeux de la partition et prendre du recul par rapport aux notes. On peut nager en s’éloignant du bord


Le 1er confinement aura souvent montré que l’organisation n’était pas prête. Pour le 2ème confinement et les suivants, l'adversité nous impose de revenir aux fondamentaux

©Stratégie des champions