top of page
  • Photo du rédacteurDenis THUILLLIER

On change les plantes vertes ?


Pourquoi les initiatives des entreprises pour favoriser bien-être et qualité de vie, ne fonctionnent pas si bien ?

Un peu de verdure et quelques animations ne remplacent pas la considération, l’autonomie de décision et la confiance à l’épreuve de la pression du quotidien. Les collaborateurs ne sont pas dupes des mesures cosmétiques. Les micro bénéfices n’ont pas d’impact au regard des conséquences mentales et émotionnelles du micro management, des changements incompris, des réunions aussi fastidieuses que chronophage, du reporting effréné, etc.

Herzberg a démontré par sa théorie de la motivation, que la com et quelques bonnes intentions ne compensent pas les facteurs de démotivation.

Ainsi malheureusement, plus la pression monte, plus le management devient pointilleux et plus le stress augmente.

Les managers ont parfois conscience de ces situations, mais compte tenu de l’enjeu, quand on ne sait pas faire autrement, on se laisse guider par ses habitudes, même mauvaises.

Quand on ne sait pas changer, on se fatigue, on devient fatiguant et l’entreprise s’use insidieusement …. à tous les niveaux.

Et vous ? Combien de degré de pression supplémentaire pouvez vous supporter sans que cela altère votre niveau de confiance, de plaisir et de calme ?

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page