• Denis THUILLLIER

Courir pour apprendre à changer par plaisir

Courir pour repousser mes limites, c’est le challenge que je me suis fixé il y a quelques années, pour mieux apprécier les subtilités des ressorts du changement.


Toute la littérature sur la performance démontre que ce n’est pas avec plus d’effort qu’on produit durablement son plus haut niveau de performance. Facile à dire, mais pas évident de trouver du plaisir à me lever tôt pour aller courir dans la nuit des matins d’hiver, ou pour affronter les côtes !


Il n’y a là aucun « exploit », juste à identifier une routine qui durerait sans être un enfer, car j’allais y trouver du plaisir. C’est bien là le vrai dilemme des logiques de transformation dans lesquelles sont engagées un grand nombre d’entreprises.


J’ai appris à écouter mon corps, à gérer mon énergie à faire moins d’efforts inutiles, car à trop vouloir on s’épuise. Quand on court c’est le corps qui trinque et dans l’entreprise, ce sont les collaborateurs et les clients.


©Stratégie des champions