• Denis THUILLLIER

On communique d’abord par le corps


À part pour les athlètes qui traitent leur corps comme leur plus précieux atout, nous passons plus de temps à l’entretien de notre voiture qu’à celui de notre corps. Pourtant au bureau, ou dans une équipe, le corps est notre principal moteur.


C’est par le corps et l’activité physique qu’on produit de notre énergie et qu’on se maintient en bonne santé. C’est avec le corps qu’on communique davantage qu’avec les mots, car on est d’abord vu avant d’être entendu.


Comme dit le proverbe : un sourire ne coûte rien mais il crée beaucoup. Le dire favorise les prises de conscience, mais c’est par l’action qu’on acquiert de nouvelles habitudes : c’est ainsi qu’une formation fondée sur l’entraînement produit des changements observables et durables.

©Stratégie des champions