• Denis THUILLLIER

Soft Skills ou Power skills


Soft skills … vous traduisez comment ?

En fait même en anglais il n’y a pas de douceur dans ce soft là, lol. C’est Soft par analogie au Hard, qui n’est pas dur mais « technique ».

Dans un ordinateur c’est le Soft (les programmes) qui fait fonctionner le Hard (la machine).

Chez un humain c’est pareil, il y a les compétences qui permettent au corporel, au mental, à l’émotionnel et au relationnel d’interagir avec l’expertise technique.

Le soft … et le Hard … sont différentes sortes d’intelligence qu’il convient d’apprendre à interconnecter afin de produire le meilleur de soi-même.

Certains esprits ont creusé la question et ce sont dit que ces skills étaient en fait tellement essentiel que le terme Power skills les qualifierait mieux.

Ce débat lexical nous ferait presque croire qu’il s’agit de connaître pour « être ».

En fait pour déclencher le pouvoir de nos intelligences qu’elles soient corporelles, de perception ou émotionnelle, nous avons besoin d’un entraînement, car c’est par la répétition dans le cadre d’une démarche structurée qu’on produit des évolutions de comportements observables et durables.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout