• Denis THUILLLIER

Ralentir pour aller plus vite ?


N’est ce pas un des dilemmes d’une rentrée ? Certains associent souvent bonheur au travail avec l’éloge de la lenteur, mais est-ce vraiment conciliable quand la pérennité de l’entreprise ou d’une mission passe souvent par faire chaque jour toujours plus et plus vite ! J’ai testé par moi-même ce paradoxe de ralentir physiquement et en même temps d’aller plus vite et plus loin, dans deux challenges qu’étaient courir des marathons et gravir le Mont-Blanc. C’est toujours en faisant évoluer mes habitudes vers moins d’efforts inutiles que je suis allé non seulement plus loin, mais surtout mieux, en m’épargnant de la fatigue et du stress. Rapporté au quotidien, il s’agit de porter un regard différent sur les enjeux auxquels on fait face, de nous (re)prendre en main pour quitter les automatismes : ne soyez plus le hamster qui s’épuise à faire tourner la roue. Descendez ! C’est le côté passionnant du métier de coach haute performance que j’exerce depuis 20 ans, apporter les compétences pour se maintenir toujours à son meilleur niveau en trouvant le rythme juste. Moralité : comme la tortue, sachez vous « hâter avec lenteur » et faites l’éloge de la patience et de l’humilité.

©Stratégie des champions